Ça y est, Berlusconi a été démissionné. La facilité avec laquelle la bourgeoisie modifie a volonté les dirigeants est tout de même a souligner. Il aura suffit de quelques mois pour virer un bonhomme qui s’accrochait au pouvoir depuis des années, indifférent a toutes les protestations du prolétariat. Rien d’étonnant bien sur dans tout ça. Il s’agit aujourd’hui pour le capital d’être efficace, au moins a très court terme, et Berlusconi ne l’est plus.

On pouvait même lire qu’à lui tout seul, il coûtait 1 point d’intérêt en plus a la dette italienne par an , soit près de 2, 4 milliards d’euro !

Le départ de Berlusconi, comme les élections qui finiront par suivre, vont pouvoir laisser le champ libre a de nouvelles vagues d’austérité. En attendant, un point sur les attaques contre le prolétariat en Italie, alors qu’un nouveau plan vient tout juste d’être voté.

L’austérité succède a l’austérité, les élections passent et des mesures toujours plus dures sont prises. Elles visent à réduire le prix de la force de travail, à faire baisser les salaires directs et indirects.

Quels sont les détails de ces mesures ? Il est difficile dans la presse bourgeoise de trouver réponse a cette question, les approximations sont de règle, on parle vaguement de baisses, évoque ça et là divers aspect des plans sans les détailler. Il est plus important du point de vue de cette presse de revenir sur les réactions des marchés, et c’est normal.

Quand à nous, nous lançons la publication d’un panorama international des mesures d’austérité contre le prolétariat, pays par pays. 

Ces mesures sont autant d’attaques contre les prolos, camouflées derrière  des annonces bidons sur des mesures exceptionnelles en direction de la bourgeoisie: On en a rien a foutre de la cosmétique du pouvoir, et on va donc se concentrer sur l’important.

Nous n’indiquerons pas toutes les sources , il y en a trop: c’est tout simplement très difficile de compiler toutes ces données, les médias bourgeois ne s’étalant en général que très peu la dessus. Une liste de références tout de même en bas de page.

Si nous oublions des mesures, ou que certaines infos sont incorrectes, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires.

Listes des mesures :

Coût de la vie :

  • Hausse d’un point de la TVA de 20 à 21%

  • Introduction de péages pour certaines liaisons par autoroute.

  • Augmentations de impôts locaux du fait d’une l’amputation de 9,5 milliards d’euros des transferts aux collectivités locales

  •  

  •  

  • Lire la suite