Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 16:25

Déclaration de
l’Initiative anarcho-syndicaliste Roccinante sur la grève de 48 heures du 19 et
20 octobre


1. La grève générale du 19 et 20 octobre n’a bénéficié d’aucune
organisation de la part des directions syndicales si ce n’est l’organisation de
la défaite. Malgré cela, elle a prouvé qu'aucune force au monde n'est plus
puissante que l’action collective des travailleurs et que cette puissance provient
de l’organisation et de la lutte sur les lieux travail, avec la grève comme arme
principale. Plus d’1 million de manifestants dans toute la Grèce, la plus
grande manifestation des 35 dernières années à Athènes comme dans beaucoup
d’autres villes et un blocage exemplaire de la production dans tout le pays, constituent
sans aucun doute la plus grande mobilisation de grève depuis la fin de la
dictature. Cette mobilisation prouve aussi que le gouvernement et ses chefs du
capital ont perdu tout soutien dans la société et il faut qu'ils partent. Aussi
longtemps qu'ils restent, il est désormais manifeste que la Grèce se trouve
sous le régime de la dictature économique mais aussi politique.
 
2. Les résultats directs et tangibles de la grève ont été
inférieurs aux possibilités qu’offrait une mobilisation d’une telle ampleur. La
stabilité du gouvernement n’a pas été menacée, le plan d’austérité a été voté et
il n’y a pas eu de discussion sur l’opportunité de prolonger la mobilisation.
 
3. Les causes de cet échec se trouvent une fois de plus dans les
stratégies politiciennes avec lesquels nous n’avons rien à gagner et qui
s’avèrent criminelles pour les perspectives du mouvement ouvrier syndical. Une
fois de plus, petites et grandes boutiques politiques ont préféré organiser leur
propre parade, comme chacun l’entend, en sabotant ouvertement toute stratégie
populaire ou syndicale allant dans le sens de l'organisation économique de la
classe ouvrière et pouvant conduire à la victoire.
 
4. Il faut particulièrement s’arrêter sur le rôle du PAME, le
front syndical du Parti communiste (KKE) qui en recopiant les pratiques contre-révolutionnaires
des sociaux-démocrates des années 1930 a entrepris d’empêcher toutes les
initiatives présentant des caractéristiques différentes des siennes et de réprimer
chaque forme radicalisation ouvrière  et de
protéger le Parlement bourgeois de l’offensive des manifestants. Le KKE
protégeait sa gestion de la défaite programmée.
 
5. L’attitude du PAME/KKE a franchi toute les limites lorsque le
soir du 20 octobre alors qu’un militant du PAME venait de mourir à cause des
gaz chimiques employés par la police il a entrepris de lier son décès aux
affrontements avec d’autres manifestants durant la manifestation. La
déclaration du PAME a même été dépassée par les délires et la paranoïa « anti-provocateurs »
d’Antarsia (coalition électorale d’extrême gauche) et de certaines de ses composantes,
qui supplient le KKE de leur prêter attention. La majorité des organisations de
gauche et d’extrême gauche, n’ont parlé que des affrontements et jamais de la
grève et de ses perspectives. A tel point que l’on aurait pu croire que ces 48
heures de grève n’ont eu lieu que pour se livre à un affrontement.
 
6. Au-delà et en dehors des stratégies politiciennes
regrettables il y à l'attitude néfaste d’une partie des manifestants qui ont
attaqué non pas le SO du PAME mais ses manifestants avec des pavés et des cocktails
molotovs qui tombaient dans la foule. Nous désapprouvons ces pratiques de la
manière la plus catégorique, ainsi que l'attaque par le SO du PAME avec des
casques et barres contre tous les autres manifestants.
 
 
7. L'Initiative anarcho-syndicaliste Roccinante appelle toues
les forces anticapitalistes du mouvement syndical à une coordination immédiate
pour préparer la prochaine grève, afin de riposter à l'attaque économique
barbare du capital et de ses valets gouvernementaux, et pour briser la
répression d'Etat.
 
8. La solution aujourd'hui se trouve dans l'organisation de la
lutte économique de la classe ouvrière. Notre arme c’est la grève générale
anticapitaliste illimitée
 
La rue montrera qui à raison
Jusqu'à la victoire !
Initiative
anarcho-syndicaliste Roccinante.
 
Initiative
anarcho-syndicaliste Roccinante.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Nous contacter

montpellier@
alternativelibertaire.org

Qui sommes nous ?

Blog du Collectif Alternative libertaire (CAL) de Montpellier

AL34

 Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et

communistes libertaires vivant et travaillant sur Montpellier et son département.


Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation

est constituée d’une fédération de groupes locaux,


Retour à la page d'accueil

Agenda militant

Nous y serons

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE
MONTPELLIER    => DIMANCHE 6 AVRIL
RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES
(TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Articles Par Catégories