Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 10:12

flicage.jpgEuropol est depuis 1999 l’agence euro­péenne de police cri­mi­nelle inter­gou­ver­ne­men­tale qui faci­lite l’échange de ren­sei­gne­ments entre poli­ces natio­na­les en matière de stu­pé­fiants, de ter­ro­risme, de cri­mi­na­lité inter­na­tio­nale et de pédo­phi­lie au sein de l’Union euro­péenne. On peut lire sur son site : Europol uses its unique infor­ma­tion capa­bi­li­ties and the exper­tise of over 700 per­son­nel to iden­tify and track the most dan­ge­rous cri­mi­nal and ter­ro­rist net­works in Europe.

 

Les 24 et 25 avril à la Haye, dans cet objec­tif de cher­cher et iden­ti­fier les plus dan­ge­reux réseaux cri­mi­nels et ter­ro­ris­tes euro­péens, Europol orga­nise une confé­rence euro­péenne de coo­pé­ra­tion sur le thème de « l’anar­chisme ».
Au menu ? les anar­chis­tes euro­péens, la Fédération Anarchiste Informelle, mais sur­tout, les oppo­sant-e-s au TAV Lyon-Turin et par­ti­ci­pant-e-s aux camps No Border.

L’infor­ma­tion a d’abord été signa­lée en Allemagne où une mani­fes­ta­tion est orga­ni­sée en direc­tion des bureaux de la police, le BKA de Berlin Treptow. La tra­duc­tion de leur texte est dis­po­ni­ble sur le site consa­cré à la sur­veillance de la police en Europe, Euro-Police, Monitoring police in Europe.

Une tra­duc­tion par­tielle de ce texte est publiée sur Cette Semaine :

Que l’agence de police euro­péenne pour­suive les acti­vis­tes envi­ron­ne­men­taux et ceux qui défen­dent les droits des ani­maux était connu. Aujourd’hui se sont sur­tout les mou­ve­ments de gauche trans­fron­ta­liers, les “euro-anar­chis­tes” et les acti­vis­tes anti­ra­cis­tes et autres qui sont pris en ligne de mire.

Une confé­rence Europol se tien­dra sur les mou­ve­ments anar­chis­tes au sein de l’union Européenne, en assi­mi­lant, dans le seul but d’étendre les pou­voirs des auto­ri­tés, ces mili­tants et les expé­di­teurs de bombes par cour­rier (repé­rés en 2003 en Italie sous le sigles FAI et qui seront l’objet de l’ouver­ture des débats) .

Ce ne sont pas seu­le­ment les forces de police de l’Europe qui s’orga­ni­sent contre les mou­ve­ments de gauche : le ser­vice secret euro­péen, connu comme le « centre de situa­tion conjoint » (SitCen) se consa­cre comme Europol au phé­no­mène « Anarchiste ». En octo­bre, le ser­vice avait créé une « évaluation de situa­tion » pour rece­voir des ren­sei­gne­ments des ser­vi­ces secrets des Etats mem­bres. L’Office fédé­ral alle­mand pour la pro­tec­tion de la Constitution a également contri­bué « à la demande d’inter­ven­tion ».

Cette infor­ma­tion vient d’un porte-parole du ser­vice de Police de l’Union euro­péenne lors d’une réu­nion du groupe de tra­vail « Terrorisme ».

La confé­rence étudiera tous types d’actions contre les infra­struc­tu­res fer­ro­viai­res ainsi que les réseaux « No border ». Par infra­struc­tu­res fer­ro­viai­res, ils enten­dent tout ce qui va des actions en Allemagne : révol­tes face au grands tra­vaux d’infra­struc­tu­res fer­ro­viai­res à Stuttgart ( le projet « Stuttgard 21 ») jusqu’aux reven­di­ca­tions et actions des No TAV (Treno Alta Velocità) entre Turin et Lyon.

Mais le champ de cette confé­rence remon­tera également jusqu’aux divers ras­sem­ble­ments et camps no-Border. En s’inté­res­sant par exem­ple de nou­veau aux évènements de sep­tem­bre 2010 à Bruxelles ou à tout autre type de mani­fes­ta­tion ou contre-sommet ayant été reconnu comme appar­te­nant à un mou­ve­ment géné­ral affi­lié par Europol sous le terme géné­ri­que d’Euro-Anarchisme. Ce terme s’étendant par exten­sion à tous les mou­ve­ments de gauche trans­fron­ta­liers poin­tés comme partie pre­nante ou pro­ches de cette « mou­vance ».
Afin de confor­ter nos socié­tés sécu­ri­tai­res et conser­va­tri­ces tous les pro­tes­ta­tai­res seront alors qua­li­fiés de « ter­ro­ris­tes ». Alors que l’on voit bien sou­vent, que c’est la police qui, par ses agis­se­ments, met des vies en danger comme ce fut le cas der­niè­re­ment pour Luca dans la vallée de Susa en Italie
Les poli­ciers belges rap­por­te­ront de leur côté, com­ment ils ont, lors du contre-sommet à Bruxelles bloqué les pas­sa­ges aux fron­tiè­res, arrê­tés et dressé la liste de « 96 anar­chis­tes » (dont on a su plus tard qu’ils étaient en pos­ses­sion de publi­ca­tions inter­di­tes et que leur arres­ta­tion était prin­ci­pa­le­ment due à leur « convic­tions anar­chis­tes »).

Toutes les poli­ces et ser­vi­ces de ren­sei­gne­ment d’Europe sont actuel­le­ment en pleine et minu­tieuse pré­pa­ra­tion, tra­vaillant la mise à jour de leurs fiches et de leurs infos afin de recou­per leurs don­nées et rendre « encore plus effi­cace » la coo­pé­ra­tion inter­na­tio­nale contre ce qu’ils qua­li­fient de « ter­ro­risme ». Les poli­ces et ser­vi­ces de ren­sei­gne­ment de chaque pays par­ti­ci­pant ajou­te­ront à ce maillage un des bouts de la grande toile anar­chiste euro­péenne.....

Concernant la pré­pa­ra­tion de ces jour­nées vous trou­ve­rez ici un docu­ment émanant du Conseil de l’Union Européenne :

PDF - 100.6 ko

La suite à lire sur : http://cettesemaine.free.fr/spip/article.php3?id_article=4897

 

Repris sur Rebellyon.info

Partager cet article

Repost 0
Published by AL Montpellier
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

montpellier@
alternativelibertaire.org

Qui sommes nous ?

Blog du Collectif Alternative libertaire (CAL) de Montpellier

AL34

 Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et

communistes libertaires vivant et travaillant sur Montpellier et son département.


Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation

est constituée d’une fédération de groupes locaux,


Retour à la page d'accueil

Agenda militant

Nous y serons

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE

MONTPELLIER    => DIMANCHE 6 AVRIL

RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES

(TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Articles Par Catégories