Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 11:09

Suite à un sondage du journal Le Monde, les médias français ont multiplié les titres alarmants sur une montée « des crispations » en France. L’extrême droite se lèche les babines. Petit démontage.


Le résul­tat inquié­tant d’un son­dage publié sur trois plei­nes pages dans Le Monde du 25 jan­vier a été repris dans toute la presse, en chœur et sans se poser de ques­tions. Dans une enquête sur « Les cris­pa­tions alar­man­tes de la société fran­çaise », 70 % des Français juge­raient qu’il y a « trop d’étrangers dans leur pays », et qu’à 62 % ils ne sen­ti­raient « plus chez eux comme avant ». Autre infor­ma­tion alar­mante : 87 % esti­me­raient que la France a besoin « d’un vrai chef pour remet­tre de l’ordre », ou à 86 % que « l’auto­rité est une valeur trop sou­vent cri­ti­quée aujourd’hui ». Le quo­ti­dien en conclut que « les ingré­dients d’un popu­lisme massif sont donc réunis ».

Diantre, le moment serait grave et le fas­cisme à nos portes !

PNG - 277.5 ko
Sur Francetvinfo, le 26 janvier, on se lâche

Sans sous-esti­mer la ques­tion du racisme ou du popu­lisme en France, on peut tout de même se poser quel­ques ques­tions sur ce son­dage. En pre­mier lieu, les affir­ma­tions pro­po­sées aux sondés sur leur rap­port à l’immi­gra­tion ou à l’auto­rité ne leur lais­sent que deux choix, alors qu’il s’agit de sujets par­ti­cu­liè­re­ment fins ou com­plexes. Pire, les ques­tions sont for­mu­lées de manière anxio­gène pour celles rela­ti­ves à l’immi­gra­tion, et favo­ra­bles au « popu­lisme » pour celles concer­nant l’auto­rité. Elles influen­cent ainsi elles-mêmes les répon­ses.

Le besoin d'un vrai chef

La façon même dont le son­dage d’Ipsos est réa­lisé est également pro­blé­ma­ti­que : « par Internet ». Déjà que la fia­bi­lité des son­da­ges est sou­vent proche de zéro, celle de ceux réa­li­sés en ligne atteint le néant.

Alain Garrigou, qui tient le blog « Régime d’opi­nion » consa­cré aux son­da­ges cri­ti­que sévè­re­ment le son­dage par Internet dans cette affaire :

Sur un panel de plu­sieurs cen­tai­nes de mil­liers d’inter­nau­tes contac­tés par cour­rier électronique, les volon­tai­res répon­dent aux enquê­tes mises en ligne. On a donc affaire à des échantillons spon­ta­nés. (…) Ce recours au volon­ta­riat a un défaut que connais­sent bien les son­deurs : des per­son­nes poli­ti­sées, sou­vent à l’extrême droite, s’expri­ment plus volon­tiers.

Par ailleurs, Le Monde oublie com­plè­te­ment de com­pa­rer ses chif­fres à ceux d’une autre enquête, qu’il avait publié le 2 juillet 1998. Déjà à l’époque, le jour­nal fai­sait flip­per tout le monde en affir­mant que « 70 % des Français étaient « tentés » par le racisme. Le chif­fre fit l’effet d’une bombe. On le reprit en boucle tel quel, sur les ondes, dans les éditoriaux [1]. » Autant dire que le chif­fre ne semble pas avoir trop évolué, donc, en 14 ans. Bon, mais alors, qu’est-ce qui pousse Le Monde à publier des trucs pareils ? Est-ce qu’on veut lutter contre les idées de l’extrême droite quand on pose des ques­tions sur le « racisme anti-blanc », une notion inven­tée par les Identitaires ?

Complicité

Le son­dage a été réa­lisé avec la com­pli­cité de la Fondation Jean Jaurès, un think tank « socia­liste », et le Cevipof, le centre de recher­ches poli­ti­ques de Sciences Po, qui aime bien répé­ter que la France est à droite, comme la plu­part des cher­cheurs qui le com­po­sent d’ailleurs. Et il a bien fallu qu’ils se met­tent à trois, avec Ipsos, pour four­nir une ana­lyse de haut vol. Celle-ci serait comi­que [2] si elle ne repre­nait pas tex­tuel­le­ment la socio­lo­gie de cui­sine de l’extrême droite : les Français seraient répar­tis entre « bobos » (la caté­go­rie qui tue où tu mets tout le monde dedans), « liber­tai­res » (esti­mée à 12%, la Fédération Anarchiste et Alternative Libertaire vont faire des mil­lions de cartes d’adhé­sion pro­chai­ne­ment), « ambi­va­lents », « cris­pés » ou encore « popu­lis­tes » (les fâcheux, mais dont la rédemp­tion est proche grâce à la Gauche pop’ qui va leur per­met­tre d’être à la fois raciste ET de gauche).

Parce que tiens, c’est jus­te­ment de la Fondation Jean Jaurès qu’est issue « la Gauche popu­laire ». Cette nou­velle ten­dance du Parti Socialiste, emme­née par l’ex-strauss-kha­nien Laurent Baumel, appelle à aban­don­ner des poli­ti­ques jugées trop favo­ra­bles aux immi­grés afin de reconqué­rir l’électorat ouvrier du Front National. L’un des média­ti­ques fon­da­teurs de la Gauche Populaire, Laurent Bouvet, est l’auteur de concepts de poids comme celui que lui jalou­sent les Identitaires d’« insé­cu­rité cultu­relle ». Responsable de la Fondation Jean Jaurès et membre du Cévipof, Laurent Bouvet a d’ailleurs accepté l’invi­ta­tion du site Novopress pour dis­cu­ter fin 2011 [3] !

Quand la pseudo-enquête du Monde et de ses aco­ly­tes permet ensuite à Marine Le Pen de clai­ron­ner (dans le même jour­nal !) que « Les Français pen­sent comme nous », on se demande à quoi jouent les incen­diai­res du Monde… Mais sur­tout quelle est l’étrange stra­té­gie que mène cette gauche réac­tion­naire qui consiste à sures­ti­mer et, au final, à légi­ti­mer les sen­ti­ments racis­tes, isla­mo­pho­bes et popu­lis­tes.

 

Repris sur rebellyon

Partager cet article

Repost 0
Published by AL Montpellier
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

montpellier@
alternativelibertaire.org

Qui sommes nous ?

Blog du Collectif Alternative libertaire (CAL) de Montpellier

AL34

 Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et

communistes libertaires vivant et travaillant sur Montpellier et son département.


Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation

est constituée d’une fédération de groupes locaux,


Retour à la page d'accueil

Agenda militant

Nous y serons

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE

MONTPELLIER    => DIMANCHE 6 AVRIL

RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES

(TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Articles Par Catégories