Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 11:47

 

shadokEn Mai 2011 le Portugal devient le troisième pays ( après le Grèce et l’Irlande) à bénéficier (si l’on veut…) d’une aide du FMI, de l’UE et de le BCE  ( dit la « troïka »), d’un montant 78 milliards d’euros. Plus précisément, il s’agit d’un plan d’aide sur 3 ans, versé par enveloppe SI les mesures prises par le gouvernement  (actuellement du droitiste Pedro Passos Coelho) sont jugées satisfaisantes…


Ce dernier ayant été un dépositaire convenable jusqu’à présent, une nouvelle tranche d’aide s’élevant à 1,48 milliard d’euros sera bientôt versée portant à 21,13 milliards d’euros le montant total versé au pays par le FMI. Mais qui dit près dit gage….  

Objectif finance: le déficit budgétaire doit atteindre 4,5% du PIB en 2012, et 3% en 2013, c’est pas gagné déplorent les observateurs prêteurs, ce déficit atteignant encore 7,9% (insee) du PIB au premier trimestre 2012. La première étape du plan de rigueur annoncé par le gouvernement Portugais « redressement de l’économie et des finances » et donc loin d’être terminée, elle précède pourtant les autres étapes qui prévoit d’aider quelque peu la population, les portugais comme tous les autres doivent-ils attendre quoi que ce soit de leurs Etats?

Nous faisons ici un panorama des mesures adoptées par le gouvernement Portugais dans le cadre du plan de rigueur adopté pour satisfaire les troïkistes, nous mentionnerons aussi leurs conséquences lorsque celles-ci nous sont connues :

Coût de la vie

Une baisse du pouvoir d’achat des Portugais est estimée à 6 % en 2012 en effet, le budget de 2012 prévoit plus de 10 milliards d’euros d’économies, ce qui équivaut à 2 625 euros par ménage .Le Portugal affronte une crise économique sans précédent depuis 1974, année de la révolution « démocratique »dans le pays (econostrum.fr) pourtant, jusqu’à 12 milliards d’euros de l’enveloppe destinée à venir en aide au Portugal servira à renforcer le niveau de solidité des banques du pays.

Hausse de la TVA jusqu’à 23 % :

En particulier, hausse de la TVA (de 6% à 13%) sur le gaz et l’électricité en 2012, produit de conso primaire et restauration, affectation de 54000 établissement et 120 000 emplois.(econostrum.fr)

Les autres produits taxés à 13% le seront à 23% (econostrum.fr)

 

Transport : l’endettement des entreprises publiques de transport s’élevant à 17 milliards d’euros, soit 10% du PIB, elles sont les premières à faires les frais des politiques de rigueur visant à satisfaire la troïka : hausse de 26% depuis 2011, suppression de certaines lignes de bus, fermeture du métro à 23h au lieu de 1H à Lisbonne, le maire y envisage même une taxation routière. Le pays envisage de fusionner et de privatiser le métro, les trams, bus et ferries de Lisbonne et Porto. Le bras de fer avec les syndicats provoque des grèves à répétition. (Moblicité.fr et AFP)

Santé :

Coupe de 800 millions d’euros dans le budget de la santé : réduction heure supplémentaire et remboursement médicaments, fermeture de certains services et de certains centre, doublement des forfaits modérateurs (rtbf). La santé auparavant gratuite depuis la révolution des œillets, redevient payante, 5euros pour une consultation en centre de santé et 20 € (plafond) contre 9,60 auparavant pour les urgences (lorsqu’il ne facture pas de chambre…) (éconostrum.fr)

Résultat : les consultations en centre de santé ont baissé de 4,4% et de 9,8% dans les urgences hospitalières.

Conséquences :

Selon la direction générale de la santé 11 600 personnes sont mortes en Février dernier, ce qui correspond à une augmentation de 10% par rapport à la même période l’an passé. Les personnes les plus touchées : les personnes âgées. Explication du gouvernement : les conditions météorologiques particulièrement froides et la grippe (ou autre maladie saisonnière virale…). Nous ajouterons : les difficultés d’accès aux soins dû à l’augmentation de leur coût, le manque de thunes pour se nourrir et se chauffer correctement, surtout chez les retraités…. L’austérité tue !

Salaires, fonction publique et marché du travail :

Fonction publique :

-  Baisse de 27% du traitement des fonctionnaires, du fait de la baisse des traitements de base et de la suppression des bonus de Noël .

- Non-Remplacement d’un départ en retraite sur deux ; objectif réduction de 2% environ par an du nombre de fonctionnaires (le pays en compte actuellement 800 000 pour 10,6 millions d’habitants)

- Gel du salaire des fonctionnaires sur 4 ans

- Gel des retraites : les montants alloués sont souvent borné à 420 euro (rts) par mois ce qui est en dessous du seuil de pauvreté

- Suppression des 13e et 14e mois pour les fonctionnaires et les retraités aux revenus supérieurs à 1.000  euros. Cette mesure a été jugée anticonstitutionnelle le jeudi 5 juillet pour « violation du principe d’égalité ». Le tribunal saisie en Janvier par l’opposition de gauche  a quand même décide de maintenir cette mesure pour l’année en cours afin de ne pas remettre «  en cause le respect de l’objectif de déficit public » (le monde). Qu’à cela ne tienne, le premier ministre Pedro Passos Coelho a donc perlé d’étendre la mesure « aux autres », pour que l’égalité soit rétablie… (lacroix)

- En 2005, l’âge de la retraite dans le secteur public était de 60 ans. Il a augmenté continuellement depuis et est maintenant fixé à 65 ans, avec une période de travail de 40 ans.

- Baisse de salaires d’une moyenne de 5 % des 500 000 fonctionnaires percevant un salaire supérieur à 1 550 euros par mois et des administrateurs d’entreprises publiques.

 

Dans le secteur privé :

  – Augmentation de l’horaire de travail d’une demi-heure par jour.

  – Mesures assouplissant le droit du travail : facilitation des conditions de licenciement, limitation de l’allocation chômage, réduction du coût des heures supplémentaires, diminution des congés et des jours fériés, accroissement

Des marges de négociation collective au niveau de l’entreprise

  – Risque supression 13e  et 14e   mois

  – baisse de 15 % des ressources de l’Institut de

L’emploi et de la formation professionnelle.

Plan de privatisation :

Le plan de privatisation prévu est censé rapporté dans les environ de 5,5 milliard d’euros au gouvernement portugais. Les deux compagnies d’électricité, et de gaz EDP (Energia del Portugal) et REN (Redes Energéticas Nacionais) ont déjà été vendue respectivement aux groupes chinois Three Groges et State Grid, assurant une entrée de 3 milliards d’euros. La suite du plan prévoit de vendre la compagnie aérienne TAP Portugal et le gestionnaire d’aéroport ANA. (AFP)

C’est de rendement futur dont se prive le Portugal en vendant de telles entreprises indispensables au fonctionnement d’un pays, quand bien même ces quelques milliards obtenus permettrait au Portugal de survivre quelque temps de plus en se montrant bon élève auprès des marchés et des investisseurs, la population voit avec ses entreprises toute possibilité d’un retour à un niveau de vie convenable s’envoler.

Allocations et aides :

  – 97 000 personnes ont déjà perdues le droit au RSI (Revenu social d’insertion) dans les trois premiers mois de l’année. Le nombre de bénéficiaires du RSI est passé de 428 000 à 331  000

 -  Plafonnement des indemnités chômage et

Renforcement des sanctions.

  – Réduction de 20 % des allocations du revenu social d’insertion (RSI)

  – 20% des étudiants (plus de 12 000) ont perdu leur droit à la bourse

  – Plus de 13 000 enfants ont perdu la revalorisation des allocations familiales due à leur handicap

  – Fin des déductions fiscales sur l’Impôt sur le Revenu pour les dépenses de santé, d’éducation et de logement. Ainsi, pour un ménage du premier échelon (qui commence à 600 euros par mois), ce sont 100 euros de moins par an

Éléments de contexte : du coté du pouvoir

mars 2010: le gouvernement annonce un programme de stabilité et de croissance (PEC) pour ramener le déficit sous la barre des 3% d’ici 2013 et d’amorcer une réduction de la dette (76,6% du PIB): gel des salaires des fonctionnaires, diminution des aides sociales, report d’investissements publics et vaste plan de privatisations.

mars 2011: le Premier ministre José Socrates démissionne après le rejet de son quatrième programme d’austérité.

octobre 2011: le gouvernement de Pedro Passos Coelho présente un budget 2012 d’austérité renforcée, prévoyant notamment la suppression des 13e et 14e mois pour les fonctionnaires et les retraités aux revenus supérieurs à 1.000 euros, ainsi que l’augmentation de l’horaire de travail dans le secteur privé.

Vendredi 13 avril 2012 : Le parlement portugais  vote le Pacte budgétaire européen, avec l’accord des socialistes à l’assemblée. Le pays est le premier à ratifier cet accord visant à établir une stricte discipline budgétaire au sein de l’Union européenne sous prétexte de lutter contre la crise qui la traverse depuis près de trois ans. Son déficit public ne devra pas dépasser 3% de produit intérieur brut, son déficit structurel 0,5% de PIB et sa dette globale 60% de sa production.

Juillet 2012 : les médecins sont dans la rue pour protester contre la casse du service de santé prévus par le plan de rigueur.

Information générale et chiffres :

PIB (2010) :175 milliards d’euros

Population : 10 561 614 habitants (est. juillet 2011)

Taux de croissance (2012) : -2,2%

Taux de chômage : mai 2012 15,2% ( dont 36 % chez les jeunes ) source Eurostat.

Taux d’inflation (juin 2012) : 2,715 %

Taux d’intérêt : 12,8% ( ?)

Dette publique (2012) : 107 % du PIB

Déficit Public (premier trimestre 2012) : 7,9 % du PIB ; objectif 2012 : 4,5% ; 2013 : 3%

Déficit commercial du Portugal en 2011 : – 8,7 Mds € (en baisse de 15% par rapport à 2010)

 

Repris sur Tantquil.net

Partager cet article

Repost 0
Published by AL Montpellier
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

montpellier@
alternativelibertaire.org

Qui sommes nous ?

Blog du Collectif Alternative libertaire (CAL) de Montpellier

AL34

 Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et

communistes libertaires vivant et travaillant sur Montpellier et son département.


Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation

est constituée d’une fédération de groupes locaux,


Retour à la page d'accueil

Agenda militant

Nous y serons

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE

MONTPELLIER    => DIMANCHE 6 AVRIL

RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES

(TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Articles Par Catégories