Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:58

Marseille, Vendredi 30 octobre : Débat.

Le vendredi 30 octobre 2009 à 19 h à l’Équitable Café, 56 cours Julien, 13006 Marseille

Dans le cadre de la semaine hexagonale de mobilisation sur les longues peines (30 octobre – 8 novembre)

Débat avec Catherine Charles, présidente de l’Association pour le respect des proches des personnes incarcérées (ARPPI) Et Hafed Benotman, ex-détenu, écrivain et co-fondateur du journal anti-carcéral « l’Envolée »

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:54

Un candidat face à Bernard Thibault ! Ce serait une première pour la CGT depuis 1948 et la scission avec Force ouvrière. Le secrétaire général, Bernard Thibault, qui se présente pour un quatrième mandat à la tête du premier syndicat français (en audience), pourrait avoir un challenger lors du 49e congrès qui se tiendra à Nantes du 7 au 11 décembre. Samedi 24 octobre, à Paris, une cinquantaine d’adhérents ont avancé le nom de Jean-Pierre Delannoy, 57 ans, responsable des métallurgistes du Nord, comme porte-parole de l’opposition et candidat potentiel. Pour aller au bout de cette démarche, il faudrait que ce dernier soit élu à la commission exécutive qui élit le secrétaire général.Imprimer ce texte Imprimer ce texte

“C’est une candidature symbolique mais cela créera un précédent pour peser dans le débat sur l’orientation de la CGT”, reconnaît l’intéressé, qui a travaillé chez Bombardier (ferroviaire) et est adhérent de la CGT depuis 1972.

Samedi, face à une banderole “Pour un syndicalisme de classe et de masse”, se sont retrouvés des opposants historiques comme “Continuer la CGT” ou “Tous ensemble”, des représentants d’unions locales (UL) du Nord, des militants de Rhône-Alpes, de la région parisienne. Ils prévoient un meeting à Nantes dans les premiers jours du congrès mais restent sans illusions. “C’est un congrès d’opérette, les délégués sont triés”, a dénoncé un métallurgiste, membre de l’UL de Douai. Ils reprochent à M. Thibault un syndicalisme “d’adaptation au capitalisme” calqué sur celui de la CFDT. “La direction tend à liquider l’identité de classe de la CGT qui fait sa force et son histoire”, dit une courte déclaration rédigée à l’issue de la réunion.

Virulents, les opposants sont conscients de leurs faiblesses. “On a du mal à rassembler, reconnaît Robert Pelletier, responsable CGT chez Schindler (ascenseurs), et il n’y a aucun représentant des boîtes comme Continental, Molex, GoodYear…” Le risque pour la direction réside dans la conjonction de ces oppositions avec le mécontentement de nombreux militants.

La critique du capitalisme, vivifiée par la crise, réveille les tenants d’un syndicalisme de “lutte de classes”. “Avec la crise, l’orientation de la CGT, sa participation à l’intersyndicale avec le peu de résultats obtenus face au gouvernement et au patronat, semble patiner, analyse René Mouriaux, spécialiste du syndicalisme. La direction est en difficulté face aux impatiences d’une partie de la base.”

Bernard Thibault, lui, n’est pas inquiet. “Il y a des militants qui se la racontent un peu sur le potentiel de mobilisation des salariés, explique-t-il au Monde, et c’est une vraie divergence sur l’analyse de la situation.” “Que l’on s’interroge sur ce que la CGT fait, ne fait pas ou devrait faire, c’est légitime, mais dire que la direction a une responsabilité particulière dans la dégradation de la situation sociale n’est pas sérieux”, fait valoir M. Thibault, qui présente la “progression” (en pourcentage) de son syndicat lors des élections prud’homales de décembre 2008 comme un élément clé de son bilan.

Rémi Barroux
Article paru dans l’édition du 27.10.09

LE MONDE | 26.10.09 | 14h15
Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 17:43
Introduction à l'économie politique

Co-édition avec le collectif Smolny… — Préface de Louis Janover
De 1907 à 1913, Rosa Luxemburg donne des cours d’économie politique à l’école du parti social-démocrate allemand. Alors que ce dernier se montre de plus en plus complaisant à l’égard d’un système qui conduit tout droit à la Première Guerre mondiale, Rosa Luxemburg fait ressortir les contradictions insurmontables du capitalisme, son inhumanité croissante, mais aussi son caractère transitoire. Appuyé sur les avancés scientifiques et critiques de son temps, son regard embrasse les formes d’organisations sociales les plus variées, depuis le « communisme primitif » jusqu’au dernier-né des modes d’exploitation, le capital « assoiffé de surtravail ». Dans ces leçons, qui s’inscrivent dans le droit-fil de la Critique de l’économie politique de Marx comme du Manifeste communiste, elle pose la question qui resurgit aujourd’hui avec plus d’insistance que jamais : socialisme ou chute dans la barbarie !
Théoricienne communiste héritière de Karl Marx et révolutionnaire allemande, Rosa Luxemburg participe à la création de la gauche polonaise puis crée en Allemagne, avec Karl Liebknecht, le mouvement révolutionnaire spartakiste, ancêtre du Parti Communiste d’Allemagne (KPD). Elle passe de nombreux séjours en prison, notamment pour pacifisme ; arrêtée avec Karl Liebknecht à l’issue de la révolution de Novembre 1918, elle est assassinée le 15 janvier 1919 par une unité de Corps Francs, sur ordre de Gustav Noske « commissaire du peuple » social-démocrate. Ses écrits publiés en français sont de deux sortes : sa correspondance, qui donne à voir son quotidien militant et son intimité ; et des essais économiques et politiques actualisant les thèses de Marx et théorisant l’internationalisme.

Lire la suite…

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Théorie
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 17:08

L'ARPPI  (Association pour le Respect des Proches de Personnes Incarcérées) organise une semaine de mobilisation du 2 au 8 novembre contre les peines infinie ainsi que pour l'abolition des mitards et quartiers d’isolement.

 

Voici l'appel à la mobilisation :

 



 LA PEINE DE MORT N'EST PAS ABOLIE, ELLE EST PRONONCÉE DANS LES TRIBUNAUX ET APPLIQUÉE DANS LES PRISONS

 

En 1789, la république considérait qu’une peine de plus de dix ans d’emprisonnement était un chatiment plus cruel que la mort. Il est largement reconnu que passé un certain temps, la longueur des peines, les Quartiers d’isolement et les Quartiers disciplinaires ne sont qu'acharnement, vengeance, destruction de l'individu. 


La semaine du 2 au 8 novembre 2009 doit être une semaine de résistance contre la mort lente des perpétuités et des longues peines, une semaine de revendication pour les libérations médicales, les libérations conditionnelles…

Abolition des longues peines, des peines de sûreté, de la rétention de sûreté; abolition de l’intolérable peine de perpétuité. Abolition des mitards et des quartiers d'isolement, fermeture pure et simple de ces lieux de destruction où les morts suspectes sont de plus en plus nombreuses. Libération de tous les prisonniers malades et handicapés. Application du rapprochement familial et affinitaire. 


Non à la politique du tout-répressif et à toute forme d'enfermement.


Contact: ARPPI, arppi@live.fr, tel.: 06 68 84 47 31



Lire la suite…

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 14:57
Une enquete du journal Bakchich :http://www.bakchich.info/

Devedjian, 20 ans de lutte contre la Cité universitaire

  Benjamin König

Les élus au conseil de la Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre ont examiné un deal soumis par les sous-lieutenants de Devedjian pour raser une bonne partie de la plus grande Cité U d’Europe. Enquête.

Les étudiants virés sans ménagement du bâtiment C de la Cité universitaire d’Antony, durant l’été, ne seront pas les derniers. Car d’ici 2013, ce ne sont pas moins de 5 bâtiments sur sept – le B avait déjà été détruit en 1986 – qui vont être rasés, partiellement ou en intégralité, selon le vote [1] vendredi 9 octobre de la Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre (CAHB) présidée par Georges Siffredi, le suppléant à l’Assemblée de Patrick Devedjian. Soit la disparition de plus de 8% des logements sociaux étudiants dans toute l’Île-de-France !

Pensez donc : 2051 logements à des prix défiant toute concurrence : 137 euros la chambre, 220 le T2. Une aubaine, alors que la situation du logement étudiant est catastrophique, notamment dans la région parisienne. Les vénérables bâtiments de Jean Zay, dans ce contexte, ne seraient pas de trop. Mais ils se retrouvent accusés de tous les maux. Trop petits, trop vétustes, dangereux pour la sécurité de nos chères têtes blondes, et même pire : figurez-vous que ces bâtiments ne seraient pas écologiques. Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage…

Or, tous ces arguments, quand on gratte un peu le béton, ne tiennent pas la route. Un rapport commandé par la CAHB elle-même à l’entreprise Socotec le précise.

 - JPG - 66.8 ko

L’ensemble des bâtiments ne présente pas de dangerosité immédiate. Surtout s’ils étaient rénovés. Et la résidence est classée « D » sur l’échelle écolo qui va de A à H. Pas ridicule du tout pour ce type de bâtiments, qui pourraient se retrouver mieux notés encore après réhabilitation.

Lire la suite…

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 18:20
Paru aux éditions Acratie (proche de nos camarades de l'Organisation Communiste Libertaire)

astchine

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Théorie
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 15:26


En prison depuis 23 ans (1976) suite à des braquages effectués pour financer les luttes ouvrières ,Amadeu Casellas est libérable, au titre de la loi espagnole, depuis plusieurs années.
Mais le Pouvoir post-fasciste espagnol refuse de le libérer, car Amadeu Casellas n'a jamais baissé la tete. De toutes les luttes de prisonniers,  notre camarade, surnommé dans les années 70 "le robin des bois espagnol" est une nouvelle fois en grève de la faim, pour arracher sa libération, libération déja promise par les autorités l'année dernière, pour mettre fin à une autre grève...
Face à l'acharnement du Pouvoir, en Espagne et ailleurs, la solidarité s'organise.
Libérez Amadeu Casellas, et tous les autres!
A bas les prisons et la société qui les engendre!

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:25


untitled
De violents affrontements entre la police et de jeunes manifestants ont eu lieu, lundi, à Alger, en marge d’un mouvement de protestation contre les conditions de vie difficiles dans certains quartiers de la capitale algérienne.
Jeunes et policiers se sont affrontés, lundi, à Alger, lors d’un mouvement de colère qui s’est répandu dans certains quartiers de la capitale algérienne pour protester contre les conditions de vie qui y sont déplorables.
“Nous n’allons pas arrêter les émeutes. Nous allons continuer à nous battre jusqu’à la mort…”, confiait, hier, l’un des manifestants aux journalistes présents.Imprimer ce texte Imprimer ce texte
Un journaliste de Reuters qui se trouvait dans la cité Diar Echems, située sur la commune d’El-Madania, à Alger, a vu les manifestants lancer des pierres sur les policiers. Pourtant armés de canons à eau, de bombes lacrymogènes et d’un véhicule blindé, les forces de l’ordre, en tenue anti-émeute, ne sont pas parvenues à disperser le rassemblement.
Selon le quotidien algérien Liberté, les violences, qui ont commencé vers 11h du matin et se sont poursuivis jusque tard dans la soirée, auraient fait des dizaines de blessés, dont six policiers.
“Est-ce qu’on n’est pas tous égaux ?”
Des troubles sociaux ont lieu périodiquement en Algérie, un pays où le taux de chômage est élevé et la crise du logement permanente. Toutefois, ils se produisent rarement dans la capitale.
Selon des habitants du quartier d’El-Madania, ces manifestants vivent dans un bidonville et estiment être victimes de discrimination. La destruction de leurs baraquements est programmée. La municipalité a récemment publié une liste de personnes pouvant bénéficier d’un relogement.
“Ils distribuent des logements à d’autres personnes. Nous demandons la même chose. Est-ce qu’on n’est pas tous égaux ?”, s’interroge un jeune manifestant.
Dans la soirée, la police a entamé des négociations avec des représentants des manifestants.

 

Source: france 24 via Des Nouvelles Du Front    http://dndf.org/

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 12:10
"Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, il s'agit maintenant de le transformer." Thèses sur Feuerbach , Karl Marx

Textes lus pendant l'émission:
- Souvenirs de Lafargue : « Marx unissait les deux qualités du penseur génial... », tiré des Souvenirs de Paul Lafargue.

http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture/emissions/chemins/fiche.php?diffusion_id=77332



Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Théorie
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 07:25

arton28322
8 octobre 2009La ville de Detroit avait annoncé la distribution de 5 000 formulaires de demande d’aides au logement. Mais ils ont été plusieurs dizaines de milliers à se presser sur les lieux, provoquant bousculades et altercations entre des chômeurs désespérés. Plusieurs personnes ont été blessées, piétinées par la foule. Les reporters du Detroit News témoignent de la violence de la crise sociale au cœur de l’Amérique.Imprimer ce texte Imprimer ce texte

Les milliers personnes qui se sont pressées dans l’espoir d’obtenir les formulaires de demande d’aide fédérale pour les loyers et les factures de services publics ont transformé aujourd’hui les abords du Cobo Center [un centre d’exposition et de conférences - ndt] en une scène de chaos.

Les demandeurs étaient venus à pied, en fauteuil roulant, en vélo et en voiture. Environ six personnes ont quitté lieux en ambulance. En raison de la tension et de l’énervement croissants, plusieurs personnes ont été piétinées, indique un infirmier présent sur les lieux.

Les habitants de Detroit tentaient de mettre la main sur les 5 000 formulaires de demande d’aide fédérale distribués par la ville. Détroit a reçu près de 15,2 millions de dollars de fonds fédéraux au titre des programmes de Prévention des Sans-abris et du Relogement Rapide, qui attribuent une aide financière temporaire et des logements aux personnes et aux familles sans-abri, ou qui le seraient en l’absence de ces aides.

Des membres des services médicaux d’urgence présents sur les lieux ont déclaré avoir traité des demandeurs qui ont été blessés lors de la ruée de la foule tentant d’obtenir ces formulaires.

Lire la suite…

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Infos globales
commenter cet article

Nous contacter

montpellier@
alternativelibertaire.org

Qui sommes nous ?

Blog du Collectif Alternative libertaire (CAL) de Montpellier

AL34

 Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et

communistes libertaires vivant et travaillant sur Montpellier et son département.


Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation

est constituée d’une fédération de groupes locaux,


Retour à la page d'accueil

Agenda militant

Nous y serons

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE

MONTPELLIER    => DIMANCHE 6 AVRIL

RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES

(TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Articles Par Catégories