Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 11:16

Le 26 janvier, plus de 20 000 personnes défilaient à Paris lors du Jour de Colère, une manifestation fasciste. Aux cris de « On entend plus chanter Clément Méric » et « Juifs dehors », elle s’est conclue par une émeute d’un bloc « brun » qui entendait singer les tactiques du Black Bloc.

 

L’extrême droite française a tenté de réitérer cette manifestation le 5 et 6 avril, mais cette fois ci de manière décentralisée dans 7 villes de France. Alors que les fascistes mobilisaient depuis plus de deux mois,ces manifestations ont été un cuisant échec pour l’extrême droite .

Cela a été particulièrement flagrant à Montpellier. Au lieu de la marée annoncée, cela n’a pas été une rivière, ni même un ruisselet, mais quelques gouttes… Le Jour de Colère n’a réuni qu’une soixantaine de participants, alors que le Réseau Identités, plus ou moins dirigé par Richard Roudier, avait mobilisé nationalement ses troupes.

 

Face à ce défilé un peu ridicule, la manifestation antifasciste a été un succès. Appelée par le collectif antifasciste dont fait partie Alternative Libertaire, après deux semaines de collages et de mobilisation intensive, elle a réuni plus de 500 personnes. Son cortège, dont le dynamisme offrait un contraste flagrant avec les rangs désertés du Jour de Colère a fait le tour de la ville, montrant aux fascistes que la rue ne leur appartenait pas.

En ces temps de progression de l’extrême droite et des réactionnaires de tous poils, il est toujours rassurant de voir que l’extrême droite ne parvient pas à occuper la rue.

Alternative Libertaire Montpellier.

Le 6 avril 2014

De son coté la manifestation antifasciste faisait le plein...

De son coté la manifestation antifasciste faisait le plein...

Repost 0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 07:59

DERRIERE L'ÉTIQUETTE « JOUR DE COLÈRE »,

L'EXTREME DROITE TENTERA D'OCCUPER LA RUE À MONTPELLIER

LE 6 AVRIL

Jour de colère au niveau national...

L’extrême droite progresse dans tous les domaines : la crise économique et sociale et les plans d’austérité gouvernementaux favorisent son essor. Depuis janvier est apparu un événement appelé jour de colère : il s'est présenté sous forme d'une manifestation à Paris le 26 janvier dernier rassemblant plus de 20.000 personnes. Ce rassemblement veut se faire passer pour une vague de contestations et de ras le bol de la population en essayant de s'approprier les mouvements tels que les bonnets rouges, les centres équestres, les taxis...

Jour de colère est en réalité organisé et mené par des groupes fascistes et néo nazis qui se sont réveillés à l'occasion des « manif pour tous ». Quelle aubaine pour eux de pouvoir défiler cachés derrière cette étiquette de jour de colère et de pouvoir ainsi déverser leur discours raciste, antisémite, sexiste, ultra nationaliste. C'est dans ces rangs que l'on peut entendre des slogans comme « juifs, hors de France, la France aux Français » ou encore des appels à un coup d’État militaire. Parmi les participants les plus actifs, on peut citer :

Œuvre française et jeunesses nationalistes, dissoutes en juin dernier, qui rendent hommage à Mussolini tous les ans et veulent une révolution nationale en suivant l'exemple de Pétain pendant l'occupation.

Civitas et Chrétiens en colère sont des catholiques intégristes qui demandent notamment l'interdiction de l'avortement

Les pro-dieudonné et Soral, qui par antisémitisme sont près à s'allier avec toutes les pourritures nostalgiques du nazisme.

Tous les groupes identitaires qui prônent la peur de « l'invasion étrangère » et sont responsables dans de nombreuses villes d'agressions à caractères racistes et politiques.

Jour de colère est donc bien une vitrine de l'extrême droite qui peut ainsi devenir visible en toute impunité.

...Et jour de colère à Montpellier

Fort de son « succès », Jour de colère va renouveler sa mobilisation dans plusieurs grandes villes lors du week end du 5 et 6 avril prochain : à Montpellier, l'appel est lancé pour le 6 avril. Localement, jour de colère est organisé et entretenu essentiellement par la ligue du midi, groupe identitaire islamophobe et raciste, qui s'associe régulièrement dans des débat et événements avec M. Ayoub, ex dirigeant de 3eme voie, organisation ouvertement néo nazie dissoute en juin dernier. Ainsi, pour la première fois, l’extrême droite locale va essayer de faire une apparition publique de rue et par là-même de s'ancrer sur la ville.

POUR CETTE RAISON NE LAISSONS PAS LA RUE A L'EXTREME DROITE

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE MONTPELLIER DIMANCHE 6 AVRIL

RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES (TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Collectif antifasciste 34

Mail : antifa34@riseup.net Blog : collectifantifa34.wordpress.com

Repost 0
Published by AL Montpellier - dans Antifascisme
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 11:22
Meurtre de Clément : halte aux mensonges !

Ci-dessous le communiqué de l'action antifasciste paris banlieue en réaction aux mensonges médiatiques :véhiculés notamment par RTL sur la mort de Clément Méric.


Depuis ce matin, l'ensemble de la presse en ligne reprend une information de RTL, au sujet d'une vidéo de la mort de notre camarade et ami Clément, sans la vérifier. A l'instar des journalistes qui diffusent ces calomnies nous n'avons pu visionner cette vidéo. Nous rejetons toutefois formellement l'interprétation qui en est faite. Les camarades présents avec Clément le 05 juin maintiennent leur version :


-oui il y a eu des échanges verbaux à l'intérieur du magasin devant les
messages ouvertement racistes et tombant sous le coup de la loi arborés
par les skinheads

-l'agression physique survenue à l’extérieur du magasin est le fait des
skinheads qui se sont approchés, ont encerclé nos camarades puis les ont agressés. Les militants néonazis étaient armés de coups de poing américains et ont tué Clément Méric.

Il est donc impossible que des images montrent Clément se précipiter vers
son agresseur pour lui porter un coup dans le dos. C'est au contraire
Esteban qui a quitté le centre de la rue pour se diriger vers Clément. Les militants d'extrême droite eux-mêmes n'ont jamais prétendu que Clément se soit précipité vers eux pour les frapper par derrière.

Les mensonges relayés dans la presse ne font qu'ajouter à la douleur de
ses proches.

Paris, le 25/06/13

Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:31

Martial Roudier, qui est le président du CEPE, le comité de soutien à Esteban Morillo, l'assassin de Clément Méric vient lui même d'être condamné à 4 ans de prison pour avoir poignardé dans le dos un antifasciste de 16 ans à Nîmes...

Comme quoi l'extrême droite fasciste malgré ses discours lissés ne change pas et montre ici sont vrai visage. Voici l'article du Midi Libre qui relate les faits.

Un mineur avait été poignardé et grièvement blessé

Mis en cause dans une violente agression visant un jeune red skin (skin d’extrême gauche), Martial Roudier, sympathisant de la Ligue du Midi et du réseau Identités, a été condamné, hier, par le tribunal correctionnel de Nîmes à quatre ans de prison dont deux ans avec sursis mis à l’épreuve. Les juges ont également condamné Thomas Haraigue, agresseur de Martial Roudier, défendu par Me De Prato, à six mois de prison.

La victime : un militant antiraciste

La principale victime, Thomas, âgé de 16 ans et militant antiraciste, a été poignardée et grièvement blessée, rue Cité-Foulc à Nîmes, pendant la feria des Vendanges en 2008. Martial Roudier a toujours contesté le contexte idéologique et nié être l’auteur du coup de couteau.

Contexte alcoolisé

Ce 20 septembre, une bagarre éclate dans un appartement de la rue Cité-Foulc. Attiré par la musique, Martial Roudier, âgé d’une trentaine d’années, accompagnée d’une femme, s’impose dans la fête. Visiblement, il comprend que les occupants de cet appartement ne partagent pas ses idées. Martial Roudier aperçoit le blouson de Thomas, un mineur, portant un logo antiraciste, demande à qui il appartient... Dans un contexte très alcoolisé, les coups partent.

Batte de base-ball

Selon Martial Roudier, les insultes et propos visant son amie sont à l’origine de la rixe. D’autres témoins décrivent une bagarre mettant en cause des red skins - militants antiracistes armés d’une batte de base-ball -, et Martial Roudier, sympathisant de l’extrême droite. Celui-ci est blessé dans la bagarre.

Poignardé dans le dos

La seconde scène se déroule dans la rue. Le jeune Thomas est poignardé dans le dos. Martial Roudier, en fuite, se coupe la barbe. Il est interpellé plus tard par les policiers qui le recherchent.

Condamné pour violence avec arme

Mis en examen pour tentative de meurtre, Martial Roudier a été finalement renvoyé devant le tribunal correctionnel pour violence avec arme en récidive. L’audience s’est déroulée le 3 juin dernier. La représentante du parquet avait requis quatre ans de prison ferme.

Le président du comité de soutien à l'assassin de Clément Méric en prison pour avoir poignardé un antifa!
Repost 0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 10:16

Un collectif antifa auquel nous participons vient de se lancer, nécessaire face à la montée des fachos. Voici l'article paru dans le midi libre ainsi que le texte d'appel du collectif, toujours plus intéressant que les médias bourgeois...

 

Une dizaine d'organisations de gauche et libertaires estiment qu'il faut réagir à la montée en puissance des idées d'extrême droite dans l'opinion.

Un collectif antifasciste est actuellement en cours de construction à Montpellier. Une dizaine d'organisations de gauche et libertaires ont d'ores et déjà accepté d'y participer : Alternative Libertaire, Coordination des Groupes Anarchistes), CNT Éducation 34, Ligue Des Droits de l'Homme, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Scalp - No Pasaran, Solidaires, Solidaires Étudiants, Union des Étudiants Communistes. Selon leurs représentants, la création de ce collectif répond à une situation marquée par "une montée des scores du FN et un adhésion à ses théories" ainsi que l"la réactivation de groupuscules se revendiquant explicitement du fascisme, de théories racistes, sexistes, homophobes, antisémites".

Sitation "dangereuse" dans les campagnes

L'objectif assigné à ce regroupement d'organisations est d'assurer une "vigilance", "un réseau d'alerte en cas d'événements organisés par l'extrême-droite". Dans son communiqué, le collectif estime que la situation à Montpellier est "favorable" mais bien plus "dangereuse dans d'autres villes comme dans les campagnes avoisinantes".

Ces dernières semaines ont été marquées à Montpellier par plusieurs actions menées notammnent par l'organisation de l'ultra-droite La Ligue du Midi. Ses militants étaient ainsi présent pour protester contre la venue de Daniel Cohn-Bendit la semaine dernière à Montpellier.

Midi libre

Création d'un collectif antifasciste à Montpellier
Repost 0

Nous contacter

montpellier@
alternativelibertaire.org

Qui sommes nous ?

Blog du Collectif Alternative libertaire (CAL) de Montpellier

AL34

 Nous sommes des militants et militantes anarchistes révolutionnaires et

communistes libertaires vivant et travaillant sur Montpellier et son département.


Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation

est constituée d’une fédération de groupes locaux,


Retour à la page d'accueil

Agenda militant

Nous y serons

MANIFESTATION INTER-REGIONALE ANTIFASCISTE

MONTPELLIER    => DIMANCHE 6 AVRIL

RENDEZ VOUS A 13H A PLAN CABANES

(TRAM 3, ARRET PLAN CABANES)

Articles Par Catégories